22 février 2009

Les résidus dissimulés

            J’aime vivre au sol, ça me rassure. Au sol je sais que je serais toujours le plus grand, le plus fort. Quelquefois je glisse ma main sur toute la surface qui m’entoure pour montrer qui en est le roi. Je suis naturellement conscient que je déchire, que je détruit et défigure un nombre incalculable de mondes. Mais tant pis, c’est moi le maitre de mon espace.

 

            Mais tout ne se subordonne pas sur le sol. Il y a des restes cachés. Ceux-là m’échappent toujours. Ca me dépasse mais je reste néanmoins par terre à parcourir ma superficie. Je les trouverais un jour, je crois. Peut-être demain…

 

             Mais j’y pense… si je me relève avant demain ?


Posté par Nazcadri à 14:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Les résidus dissimulés

    Décidément, je vois pas ce que tu trouves de si merveilleux a mes textes... les tiens sont magnifiques!

    Posté par Aurore, 24 février 2009 à 10:36 | | Répondre
Nouveau commentaire