24 février 2009

Amour-eux

Parfois on tombe amoureux et c’est merveilleux. On voit la voie lactée s’abattre sur soi et on entend une mélopée jouée par des instruments invisibles. Ils sont les plus beaux instruments de l’univers et leur musique et la plus belle qui puisse exister. Quand on est amoureux on peut aussi toucher l’air et les nuages qui s’accrochent à notre dos et qui forment des ailes. On sent une odeur suave qui pourrait venir d’une forêt enchantée ou d’un lac endormi depuis des siècles où nul n’a jamais navigué. Quand on est amoureux les jours sont doux et apaisants et les nuits sont éclairées d’une lumière miroitante venant des cieux et des étoiles qui semblent sourires. Les pluies sont aussi des plus caressantes et donnent des frissons bienveillants sur la surface de notre peau. Le soleil chauffe encore le cœur déjà bouillonnant d’amour et entretient la passion qui nous guide. Quand on est amoureux on peut tout accepter : l’hiver, les larmes, l’absence, la raison, l’évidence, l’incertitude, la peur,…


 

Mais parfois aussi on remonte en surface et c’est difficile. Cela ne peut durer qu’un temps mais quelquefois on ne retombe plus, ou du moins plus au même endroit. Quand on est en surface tout est tellement facile et clair, on en a mal aux yeux. Alors on pleure. Le monde se reforme tel qu’il est vraiment et souvent c’est douloureux. Les étoiles redeviennent des étoiles, les pluies nous dérangent, le soleil brûle les yeux et les nuits… elles sont horribles les nuits… Et pourtant c’est en surface qu’on peut retomber amoureux, et c’est toujours merveilleux.

Posté par Nazcadri à 13:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Amour-eux

Nouveau commentaire